Comment cela fonctionne ?

Les cellules graisseuses sont détruites par le froid à l’aide d’une machine reliée à une cryode® (sorte d’électrode utilisée dans le traitement par l’azote liquide) munie de plaques à effet Peltier (transmetteur de froid). Par un effet ventouse, cette cryode® est appliquée sur le pli adipeux à traiter afin de refroidir l’intérieur du « bourrelet » jusqu’à l’obtention d’une température de-3-4C°.

 

Ce refroidissement très localisé provoque une cristallisation des lipides puis une destruction des cellules adipeuses. Les cellules avoisinantes étant moins sensibles au froid que les adipocytes, elles ne sont pas lésées.
Les tissus adjacents restent donc intacts.

 

Durant la séance qui dure environ 40 minutes, seule une sensation d’étirement peut se faire ressentir, parfois accompagné d’une sensation désagréable due au froid mais qui cesse rapidement. Cette technique reste tout de même dans l’ensemble tout à fait indolore.

Deux jours après la séance, il apparaît un processus d’inflammation plus ou moins perceptible selon les individus
L’inflammation maximale se produit au bout de 15 jours : les adipocytes amorcent le processus de « vidange » progressive.

Dans les semaines qui suivent l’inflammation laisse progressivement place à un processus phagocytaire : les macrophages commencent à envelopper et digérer les adipocytes apoptiques pour en faciliter l’élimination progressive par les voies naturelles